Des rêves et des idées pour une civilisation millénaire

Article : Des rêves et des idées pour une civilisation millénaire
30 septembre 2012

Des rêves et des idées pour une civilisation millénaire

Acte…1

Ce soir-là, la nuit fut  bien longue et trop courte. En fait j’avais bien du mal à admettre ce voyage vers le pays des pharaons. Je suppliais le sommeil de m’accorder ce répit, si petit soit-il pour me laisser voyager et construire mon rêve et mon monde. Serait-ce une nouvelle aventure comme celle des israélites ? Non, car dans le fond je reste propriétaire et responsable de ma décision.

La ville d’Alexandrie

Je pars pour Alexandrie, la cité intellectuelle perdue, de l’extrême nord de l’Egypte. Un si beau nom, et une si longue histoire pour une ville et un peuple complètement différent du mien. Bon, là n’était pas le problème. Je dois quitter les miens, mon pays, ma ville, ma culture,  mes amis et surtout cette belle dame à la belle peau d’ébène qui savait trouver les mots exacts et les gestes qu’il faut pour ressusciter en moi tout ce qu’un homme a de plus précieux. Allez-y savoir. Bon, j’avoue, c’était la personne la plus difficile à abandonner. Ah abandonner ? Aujourd’hui je ne crois pas qu’il s’agit du vrai mot…disons plutôt euh….que c’était un ‘‘au revoir’’. De cela on en reparlera.

Autant de rêves, de curiosités et d’illusions à satisfaire. Le départ fut finalement moins douloureux, ma mission et mon objectif étaient partagés de tous : Poursuivre mes études. Le monde arabe s’ouvre volontiers à moi. S’ouvrir ? Non plutôt, s’offre à moi. Car il me refuserait ce qui serait admis chez moi et elle me donnerait ce qu’il voudrait bien. Rien de pareil à ma petite ville de Lomé. (Bienvenue en arabe) Bienvenue, me disais-je au Caire, une ville à elle toute seule qui pouvait engloutir mon Togo. Oui, mon si petit et beau Togo. Un petit pays coincé entre le Bénin, le Ghana, le Burkina Faso dit le pays des hommes intègres. Le Caire c’est plus de 18 millions de personnes, alors que mon petit Togo frôle désespérément la barre des 6 millions et pas plus de deux millions pour Lomé  la capitale.

C’est aussi la diversité africaine. Une diversité si belle et si grande qu’aucun manuel ou livre touristique ne saurait détailler et expliquer. Mais au fait, A l’aéroport International du Caire, mon anglais des douze dernières années de ma scolarité, malheureusement m’abandonne et me laisse aux grés de mes locuteurs qui éprouvent autant que moi la même difficulté à aligner deux mots consécutifs dans la langue Shakespeare. Je pouvais bien me défendre d’être originaire du monde francophone, mais la question qui me taraudait l’esprit est de pouvoir sauter dans le premier bus à destination d’Alexandrie. Tant bien que mal, en passant sous silence mes premiers cours d’arabe,  Alexandrie, la ville inédite s’offre gracieusement à moi.

Ce sera donc une découverte approfondie de notre fameuse ville d’accueil, cette cité millénaire, où se côtoient  modernité et tradition, que nous ferons avec vous sur ce blog. De cela nous en parlerons dans l’Acte…2

Partagez

Commentaires